Toutes les questions – réponses sur le maquillage semi-permanent des sourcils

Microblading avant 49Microblading après 49

Vous êtes nombreuses à vous poser des questions sur le maquillage semi-permanent : quelles sont différentes techniques ? Est-ce que ça fait mal ? Faut-il faire des retouches … J’ai compilé un article, pour vous, reprenant les questions les plus fréquentes de mes clientes.

Quelle est la différence entre un microblading et un shading ?

Le microblading est une technique qui permet de créer une illusion de faux poils (technique de poil à poil) alors que le shading va créer un ombrage dans le sourcil.

Il est possible de combiner les deux techniques en créant un Microshading (microblading sur la tête du sourcil et shading sur le reste du sourcil).

Le maquillage semi-permanent est-il douloureux ?

Chez certaines personnes, cela peut être douloureux mais cela dépend de la sensibilité de chacune.

Pourquoi la première retouche mensuelle est-elle importante après un maquillage semi-permanent ?

Lors de la cicatrisation, le pigment va perdre de son intensité. Cette perte varie d’une personne à une autre. C’est pourquoi cette retouche, non obligatoire, est fortement conseillée car elle va permettre de bien fixer le pigment.

Quelle est la fréquence des retouches d’un maquillage semi-permanent ?

Les retouches se font en général tous les 6 mois à 1 an.

Puis-je faire un maquillage semi-permanent si je suis mineur(e) ?

Cela est tout à fait possible à condition de faire remplir à vos parents une autorisation parentale (que je vous fournirai).

Peut-t-on faire un microblading ou un shading pour couvrir un ancien tatouage ou pigmentation ?

Si vous avez déjà un tatouage ou une pigmentation sur les sourcils, nous ne pourrons pas repasser par-dessus au risque que le pigment vire de couleur (excepté si l’ancienne pigmentation restante est très légère et quasi inexistante).
Ne sachant pas quels pigments ont été utilisés précédemment, il y a trop de risques que le résultat final ne soit pas celui attendu.

Que faire si je souhaite faire un microblading ou un shading sur des sourcils présentant déjà une pigmentation ?

Il existe deux techniques pour retirer les pigments du sourcil :

  • La première solution si le pigment résiste aux années, est le retrait au laser pratiqué par un médecin.
  • Vous avez également la possibilité de faire un détatouage à l’acide lactique sans laser dans un centre esthétique pratiquant cette technique.

À la suite d’un détatouage la pratique d’un microblading ou d’un shading sera alors possible.

Laura Balyoz, esthéticienne spécialiste du regard à Angers.

Voir toutes les preatations de maquillage semi-permanent